Focus sur Rachel Nething, notre invitée au Workshop Famille

rachelnething-WB

Peux tu te décrire en trois mots ?

Idéaliste, passionnée et entière.

Mon mari me glisse à l’oreille capricieuse… Je ne vois pas de quoi il parle.

Pourquoi tu es devenue photographe ?

Personnellement, pour m’exprimer.

Professionnellement, pour montrer qu’ici et maintenant, la vie est belle, que ce que l’on a est déjà bien suffisant, que nous avons de la chance d’être ce que nous sommes si nous apprenons à nous apprécier.

 

Quelle est ta photo préférée du moment ?

J’aime beaucoup cette photo parce qu’elle suggère la douceur de la maternité.

photo-allaitement-rachelnething

Quelle est ton activité favorite pour occuper ton temps libre ?

Le concept de « temps libre" est assez vague dans mon quotidien. Je n’aime pas m’ennuyer, alors je trouve toujours à faire. Je me passionne pour beaucoup de choses. En ce moment c'est la calligraphie. Je peux aussi scroller mes flux d’actualité pour y lire les articles intéressants sur le marketing, le SEO, l’écologie… Et si je suis fatiguée, vous me trouverez devant Netflix ^_^

 

Quelle est ta prochaine destination ?

Dans mes rêves, ce serait la Namibie, pour les animaux, les paysages, la lumière et la découverte d’une culture différente de la nôtre, peut-être plus authentique, plus proche de la nature. J’adorerai participer à un programme de volontariat dans une réserve naturelle en Africaine.

Soyons réaliste, mon prochain départ sera pour La Rochelle où je donnerai une formation marketing à une dizaine de photographes. C’est un peu moins exotique, mais La Rochelle, c’est chouette et échanger avec d’autres photographes, c’est top aussi !

 

Quel est l'objet qui ne te quitte jamais ?

Mon alliance. Pas pour l’objet, mais pour ce qu’elle représente. Cet anneau ce n’est pas juste mon mari et moi, c’est l’union de 4 personnes ‘mes enfants étaient présents à notre mariage et c’était important qu’ils le soient même si ce n’est pas dans l’ordre des choses). C’est ma famille recomposée, celle que j’ai construite et qui me rend heureuse. 

 

Quel est ton péché mignon ?

Définitivement la gourmandise.

Particulièrement le chocolat.

Idéalement le plus éthique possible (Bio,parce la culture du chocolat est responsable de déforestation et d’applaudissement des sols, et Fairtrade, dans l’espoir que les producteurs aient un revenu correct et surtout qu’ils n’exploitent pas les enfants).

Passionnément le chocolat noir avec une pointe de sel...

 

Quel est ton groupe musical préféré ou artiste préféré ?

En ce moment, là, tout de suite, c’est Imagine Dragon. Je ne suis pas une « fan » très fidèle. Si vous me reposez la question demain, je donnerai certainement une autre réponse. :)

Par contre, il y a une chanson qui revient souvent, quelque soit mon humeur, c’est « Feelin' Good », que ce soit la version de Nina Simone, Muse ou Michael Bublé. J’adore. 

 

Ton film préféré

Avec cette réponse, tout le monde va deviner que je n’ai plus 20 ans. Tous mes efforts de photoshopage seront anéantis ! Je ne sais pas si c’es mon film préféré parce que je ne le regarde pas régulièrement, mais c’est celui qui m’a le plus marqué quand j’étais ado, et c’est là que j’ai découvert mon attirance pour les thriller et les psychopathes (en film seulement hein) : Le silence des agneaux.

 

Tu aimes 

Le chocolat 

Voyager

Apprendre

Flâner dans les magasins de papeterie / beaux arts 

Le coucher/lever du soleil

 

Tu n'aimes pas 

Ma timidité

Le manque de respect

Le café

La médisance

Les conflits

seance-photo-grossesse-famille

Ton plus beau souvenir de séance photo ?

Ce n’est pas le plus beau, mais le plus fort, c’était une séance avec un bébé de quelques semaines. Il est né avec une maladie génétique rare. Les parents ne savaient pas combien de temps il vivrait. Ses membres se paralysaient progressivement. Ce fut une séance où le silence était omniprésent, où je pouvais ressentir la douleur de ses parents juste dans leur respiration, où chaque sourire suspendait le temps… Ce jour là, mon travail de photographe a pris tout son sens, mais mon coeur de maman était en miettes. 

Reproduction interdite