En séance, gardez et exploitez votre âme d’enfant pour des photos authentiques

WSFAMILLE-emiliekphotographie1-5

Si vous sautez encore  sur les grands bâtons blancs des passages piétons, si vous crayonnez en noir les dents des portraits des magazines, si vous clignez encore un oeil puis l’autre, parce que c’est plus gros ou plus petit, si vous sautez dans les flaques de boues, et que vous éclaboussez tout le monde, soit vous avez 4 ans, soit vous êtes comme moi, vous avez 32 ans (ou beaucoup moins bien sur) et votre âme d’enfant est toujours active…

 

Toutes ces choses farfelues, ça m’aide pour mes séances familles. Secrètement tout ça m’amuse toujours autant, ce qui tombe parfaitement bien puisqu’avec les enfants, l’authenticité est le maître mot pour arriver à les emporter dans vos jeux. Être authentique et vrai, c’est la première chose pour gagner leur confiance, ils seront tout autant vrais avec vous en séance.

 

Ensuite, emportez toujours dans votre poche, quelques bricoles et idées pour jouer avec eux. Si Coralie vous a présenté l'intérieur de son sac photo l’autre jour, moi, je vais plutôt vous présenter le fond de mes poches. Et mis à part quelques pièces pour le pain et des miettes de gâteaux, il se cache toujours :

 

Une cocotte en papier

 

Alors ça, c’est mon jeu préféré du monde entier (après le “traderidera” mais les enfants sont bien trop jeunes pour y jouer) et ça marche à tous les coups.  Vous savez c’est ce pliage en papier, vous comptez et vous découvrez un message ou un gage. Je prépare mes cocottes en fonction de l’âge des enfants bien sur, parfois j’y glisse des questions pour les parents, enfin je fais comme je veux, je m’adapte et ca me coute une feuille de papier A4, on est laaarge.

 

Un grelot

WSFAMILLE-emiliekphotographie1

Alors lui, il est parfait pour les enfants entre 6 mois et 1 ans. Il attire leur attention, leur fait lever la tête. Attention à sa taille parce que les enfants mettent tout à la bouche, il ne faudrait pas risquer que quelqu’un s'étouffe. J’aime bien les grelots parce que c’est un jouet assez traditionnel. Entendez qu’il n’est pas vert ou rose fluo et que s’il devait se voir sur les images, ce ne serait pas aussi choquant (coloriquement parlant) qu’un flacon de bulles de savon par exemple. En général je le donne aux parents, mais il arrive que l’enfant ai raison de ces derniers (notez la volonté des parents peu élevée) et arrive à obtenir mon saint graal, en photo, ça passe.

 

Une ou deux craie(s)

WSFAMILLE-emiliekphotographie1-2

Une marelle, un fil imaginaire sur lequel on marche dans le ciel, écrire un message d’amour... Si le sol le permet, une craie ça peut vous sauver la mise. Attention cependant à ne pas les sortir trop tôt pendant la séance, pour les petites fille de 4 à 6 ans, ça peut être le début de la fin ! Pensez bien que les jeux que vous allez mettre en place peuvent vous sortir des belles émotions et moments de joies mais ils peuvent aussi vous plomber votre séance alors attention si vous n’arrivez pas à y mettre fin (sinon volez la craie des mains et partez en courant).

 

Mon portable et … de la musique dansante

 

Souvent, comme j’ai préparé ma séance en amont je connais mes familles et j’ai demandé la chanson préférée des enfants et l’ai téléchargée sur mon téléphone. On peut imaginer un dancefloor dans les bois, dans la rivière, au bord de l’eau, enfin partout ! Pensez bien à l’enregistrer sur votre téléphone pour ne pas avoir besoin d’internet au moment crucial (ou alors je chante, ça ne me pose aucun problème, ça en pose souvent aux enfants mais moi je m’entends pas hein !)

WSFAMILLE-emiliekphotographie1-4

Des paillettes et/ou des confettis

 

Bon ok c’est vraiment girly, mais ça marche aussi avec des confettis. Tu souffles et hop, c’est magique ! Les enfants adorent, les parents adorent, ils peuvent le faire ensemble, se le faire les uns sur les autres. En fait, il y a des tonnes de possibilités, sauf de les avaler parce que c’est vraiment pas bon ! C’est une activité qui est intéressante parce qu’elle canalise. Elle fait asseoir les familles et c’est super, ça vous laisse le temps de cadrer différemment et proposer des angles différents.

 

Voilà 5 petits secrets à glisser dans vos poches, il y a plein d’autres idées, mais ça je vous l’expliquerais au workshop bien sur !

 

Ps : j’écris encore SALE sur les voitures pleines de poussières et je dessine des initiales et des coeurs dans la buée… si si. Et vous vous faites quoi pour garder votre âme d'enfant ?

Reproduction interdite